«

»

Août 18

admin

Imprimer ceci Article

Déflation ? Pas que !

thumb756-Zone_euro_déflation_augmentent-Infoexpress_ma-bfb0140b3e9f1b09a18091ecca95fd04Un constat : la déflation

Canal Xerfi nous propose ici une analyse sur le phénomène de déflation qui semble s’installer en Europe. Éléments conjoncturels et politique de déflation compétitive des états sont naturellement des explications à ce constat.

La zone euro est-elle déjà en déflation ? par Challenges

Une explication cependant incomplète

Bien que naturellement pertinente comme d’habitude, il y manque cependant un paramètre qui est loin d’être anecdotique : l’économie ne se limite plus au modèle habituel et ce qui est valable en économie « classique » ne l’est pas forcément en économie « numérique ».

Prenons un exemple simple. Lorsque vous voulez passer de votre suite bureautique Office Microsoft « classique » (celle que vous utilisez depuis des années) à son équivalent en ligne (Office 365) vous avez toutes les chances de diminuer fortement vos coûts pour un service rendu identique ou peu s’en faut. A priori, nous sommes là dans un mécanisme classique d’innovation impactant les prix à la baisse.

Cependant, première différence, ce mécanisme permet normalement de conserver des prix de haut de gamme à un niveau qui bouge peu. C’est par exemple le cas lorsque les écrans plats remplacent les tubes cathodiques, eux-même poussés vers l’entrée de gamme par la télé 3D puis 4K.

Mais ici c’est différent. D’abord, pour reprendre l’exemple de la bureautique, parce qu’en fait le service initial est souvent élargi. Pour 365, nous avons non seulement une offre de suite bureautique mais aussi un espace de stockage qui prend le relais de votre disque dur, disque que vous deviez normalement acheter et qui n’est plus utile ici. Or cet espace de stockage a toujours la même valeur mais vaut 0€ dans la nouvelle offre. Et le phénomène est encore accéléré si au lien de choisir Office 365 vous choisissez une des nombreuses solutions bureautiques totalement gratuites (Google docs par exemple). Cette fois-ci ce sont à la fois le service et le matériel dont la valeur d’usage est totalement démonétisée.

De plus, seconde différence, non seulement ces offres utilisent à fond le mécanisme de gratuité de l’économie numérique, mais en fait elles offrent une valeur souvent supérieure aux anciens produits en y adjoignant un bouquet de services.

Un phénomène général

Le phénomène est loin de se limiter à quelques outils informatiques. C’est l’intégralité de l’économie qui est touchée par ce mécanisme qui voit disparaître la vente de biens physiques au profit de gammes de services dont le support physique est démonétisée. Une erreur classique est de penser « qu’il y a toujours quelqu’un quelque part qui paie » et donc que ce n’est pas réellement gratuit (donc monétisé « ailleurs »). Depuis des années j’utilise des boîtes mails pour lesquelles je n’ai jamais rien payé. Cela a une valeur pour moi, cela a une valeur pour le propulseur du service mail, mais il n’y a pas monétisation entre lui et moi. Qu’il sache le valoriser en dehors de notre relation ou que le coût marginal de ce service soit nul pour lui n’est pas mon problème, entre lui et moi nous sommes ici dans le cas typique de gratuité de l’économie numérique, ou plutôt de démonétisation de la valeur. Le « troc de services » se substitue à l’échange monétaire commercial.

Or les statistiques ne savent pas mesurer correctement une économie sans cet étalon qu’est la monnaie. Connaissance (wikipedia), hôtellerie (échanges de maisons), transport, presse, stockage de données, … la liste des anciens produits devenant des services en partie démonétisée s’allonge chaque jour. La question qui reste est de savoir quelle part (en valeur) de l’économie est touchée par ce phénomène et quelle est sa croissance. À l’évidence, ce n’est plus marginal.

La mauvaise nouvelle est qu’en apparence cela participe au phénomène de déflation. La bonne nouvelle est qu’en terme de valeur, jamais autant de personnes n’ont eu accès à une telle richesse.

 

Share

Lien Permanent pour cet article : https://www.ecole-management-numerique.com/2014/08/18/deflation-pas-que/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  • RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • DailyMotion