«

»

Juin 12

James Lacourt

Imprimer ceci Article

La sécurité de l’identité numérique.

Usurpation numérique : un témoignage

white-hat-hackerEn me baladant sur la toile, étant grand fan des Daft Punk, j’attendais la sortie du nouvel album intitulé: Random Access Memories. Je recherchais donc des exclusivités où des extraits de l’album qui auraient pu être diffusés, lorsque je suis tombé sur un étrange profil YouTube nommé: Daft Punk.

Intrigué, j’ai alors cliqué sur ce profil et me suis dit: Enfin quelque chose à écouter. Mais ça n’as pas été le cas.

J’ai rapidement compris qu’une personne s’était accaparé leur nom très probablement pour en tirer un profit d’une façon ou d’une autre. Nous étions à l’évidence dans un cas typique d’usurpation d’identité.

Comment traiter ce genre de cas ?

J’ai alors pris contact avec Sony Columbia France (la maison de disque des Daft Punk), en leur signalant ces informations, afin qu’ils puissent faire le nécessaire, en l’occurrence agir auprès de l’administrateur du site concerné et probablement signaler le cas auprès de l’OCLCTIC .

Conclusion de l’affaire

Le faux profil a été supprimé et ils m’ont chaleureusement remercié car ce profil pouvait porter un réel préjudice à la sortie du nouvel album. J’ai eu même le grand plaisir de recevoir une copie digitale du nouvel album ainsi qu’un CD dédicassée de la main des Daft Punk !

Il suffit de quelques actions élémentaires pour vérifier l’identité réelle d’une personne sur le net. De simples recherches Google pour authentifier un profil ou comprendre que c’est un faux.

Le vol d’identité peut être extrêmement préjudiciable, des personnes malveillantes peuvent usurper votre identité pour profiter des droits liés à celle ci. Il est nécessaire de prendre des précautions simples et élémentaires pour diminuer les risques : ne pas indiquer sa vraie date de naissance, ne publier que les informations indispensables au site, ne jamais indiquer d’information sensible (qui est votre banque, vos informations médicales, …) etc.

Votre identité sur le net est très importante, alors préservez la et si vous êtes une entreprise, faite au minimum le bilan de ce que l’on peut savoir sur vous et vos salariés !

Rappel de la loi

loiDans les cas extrêmes, l’usurpation d’identité peut être qualifiée de délit pénal et punissable de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende (‘article 434-23 du Code pénal).

La loi LOPPSI, du 14 mars 2011 précise par ailleurs dans son article 226-4-1 que « Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende. », « Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne. »

Share

Lien Permanent pour cet article : https://www.ecole-management-numerique.com/2013/06/12/la-securite-de-lidentite-numerique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  • RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • DailyMotion