«

»

Mar 29

Philippe Ris

Imprimer ceci Article

Comment les nouveaux modèles de l’informatique impactent (positivement) les TPE / PME

Nous avons créé Auris Solutions alors que le marché du cloud était plus une hypothèse de travail qu’une réalité commerciale. Depuis cette époque nous avons analysé et travaillé sur différents modèles, avec différentes entreprises pure player ou pas de ce marché, nous avons vu l’évolution se faire et nous y avons pris notre part.

La récente création d’un appstore de l’une de ces entreprises (Entreprise Facile pour ne pas la nommer), nous donne l’occasion de faire un point concret et illustré par l’exemple de ce qui a changé pour les TPE et PME en terme d’informatique et de business numérique.

Des offres inhabituelles mais venant d’une informatique « classique ».

EF est un pur player du cloud computing (informatique en nuage), pourtant cette société comme la majorité de ses concurrents (ici de Divalto à SAP pour ce genre de solution) commercialise un type de logiciel fort ancien, à savoir des logiciels de gestion intégrant dans un même ensemble différentes fonctions classiques de l’entreprise (devis / facture, gestion de la relation client, RH, finance …). Ces logiciels s’appellent les PGI (Progiciel Gestion Intégré ou ERP en anglais) et étaient jusqu’à la révolution du cloud, difficilement accessibles aux PME et totalement inaccessibles pour les TPE et les artisans ou professions libérales.

De même, une société comme la notre pourrait être vue dans ce cas a priori comme exerçant un rôle classique de SSII aidant ses clients à intégrer ses choix informatiques. Or ici, c’est différent. Nous intervenons en fait à la fois pour aider un client à établir son cahier des charges, dans un contexte où il a rarement les compétences et le temps pour le faire, à négocier les conditions du projet qui sera réalisé en grande partie en partenariat avec l’éditeur, à gérer un projet par nature évolutif et peu défini en amont (pour les spécialistes, nous sommes plus près des méthodes agiles que waterfall). Enfin, la nature même de petite entreprise de nos clients implique lors de cette évolution de les aider à se structurer au niveau de leurs processus d’entreprise et au niveau du management du changement.

Il s’agit d’un métier mêlant AMOA (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage), AMOE (Assistance à Maîtrise d’OEuvre), service achats et DSI, le tout sur un marché généralement peu couru par les SSII.

Co-développement et écosystème d’information

Ce qui est particulièrement intéressant dans ce mode de fonctionnement, c’est qu’aux coûts très faibles d’investissement du SaaS (location de logiciel en ligne sur le cloud), s’ajoute des possibilités de développement avec un partage et une mutualisation des coûts informatiques qui sont habituellement spécifiques et à la charge d’une seule société. Les fonctionnalités co-développées entre l’éditeur et le client étant mises à disposition de tous les autres clients, elles peuvent être facturées beaucoup moins chères qu’un développement spécifique. Chaque client bénéficie des améliorations des autres.

Même chose lorsque par un système d’appstore, un éditeur extérieur développe et ajoute un de ses modules spécifique à l’application principale (ce modèle a fait le succès des smatphones). L’appstore d’Entreprise Facile compte aujourd’hui 5 modules, dont un par exemple qui lie la facturation d’EF à un service de recouvrement des impayés (développé et exploité par une société tierce).

Conclusion

On savait que le SaaS diminuait fortement les coûts informatiques des entreprises (de 2 à 10 fois par rapport à « l’ancienne informatique » selon nos constats). Mais cela va plus loin puisque ces services permettent d’accéder à une informatique jusque là inaccessible, permettent de s’ouvrir au co-développement donc d’évoluer plus vite à la demande du marché, permettent également par le biais des appstores de construire des systèmes d’informations très pointus dont les briques sont développées par les spécialistes de chaque domaine.

Ces écosystèmes d’information créent également un nouveau métier qui est une évolution à la fois des anciennes SSII (intégration externet du SI), du service achats et des DSI. C’est le métier d’Auris Solutions et ce n’est que le début !

 

 

Share

Lien Permanent pour cet article : http://www.ecole-management-numerique.com/2012/03/29/comment-les-nouveaux-modeles-de-linformatique-impactent-positivement-les-tpe-pme/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  • RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • DailyMotion